Langues du site :

Partenaires

CNRS
UCBL
INRA
ENVL
FR41
IDEX




Rechercher

Sur ce site


Accueil > Equipes de Recherche > Rhizosphère > Thèses soutenues

Thèses soutenues

Thèses soutenues depuis 2008


  • Zo ANDRIANJAKA. 2008. Intérêt de l’utilisation et de la manipulation de la diversité microbienne rhizosphérique dans la lutte contre la phanérogame parasite du genre Striga.
  • Mickaël BOYER. 2008. Rôle du quorum-sensing et prévalence des bactériophages chez la bactérie phytostimulatrice Azospirillum.
  • Christophoros KARANIKAS. 2008. Selection and biochemical analysis of high-yielding oleoresin genotypes of Pinus halepensis mill. Thèse Université de Thessalonique, Grèce (codirection).
  • Martina Kyselkova. 2008. Caractérisation par puce à ADN taxonomique de la communauté bactérienne rhizosphérique associée aux sols résistant à la maladie de la pourriture noire des racines.
  • Stéphanie Texier. 2008. Etude de la dispersion et du contrôle écologique de populations de bactéries fécales bovines dans les sols des écosystèmes pâturés de montagne ; conséquences en terme de transferts sol-eaux de surface et de risques de contamination microbiologique des eaux. Thèse Université de Savoie (codirection).
  • Marta Toth-Dobrone. 2008. Accumulation et dissémination secondaire des métaux lourds extraits de sols miniers et industriels par Ambrosia elatior, son pollen et la microflore associée. Thèse Université de Debrecen, Hongrie (codirection).
  • Olivier COUILLEROT. 2009. Compatibilité des bactéries phytobénéfiques Azospirillum et Pseudomonas dans la rhizosphère.
  • Emeline COMBES-MEYNET. 2010. Impact des signaux rhizosphériques sur l’expression des gènes phytobénéfiques chez les bactéries symbiotiques associatives.
  • Vincent WALKER. 2010. Impact de l’inoculation de microorganismes phytobénéfiques sur le métabolisme secondaire de Zea mays L.
  • Marie-Lara BOUFFAUD. 2011. Diversité génétique et capacité du maïs à recruter des populations bactériennes rhizosphériques phytobénéfiques.
  • Amel CHAMAM. 2011. Etude de la spécificité de l’interaction entre le riz (Oriza sativa) et la bactérie phytostimulatrice Azospirillum lipoferum.
  • Juliana ALMARIO. 2012. Relation entre la propriété phytoprotectrice de synthèse de 2,4 diacétylphloroglucinol par les Pseudomonas fluorescents dans la rhizosphère, et la résistance des sols à la maladie de la pourriture noire des racines de tabac.
  • Benoit DROGUE. 2012. Spécificité de la coopération phytostimulatrice Azospirillum-céréales.
  • Maxime BRUTO. 2014. Analyse génomique des modes d’action des bactéries phytobénéfiques : origines, distribution et transferts procaryotes-eucaryotes
  • Stéphanie BORLAND. 2015 Rôle des systèmes à deux composants dans l’adaptation de la bactérie phytostimulatrice Azospirillum à la rhizosphère.
  • Ismael MUÑOZ. 2015. Évaluation de la diversité du contenu phytochimique de trois espèces (racines et tubercules) amylacées tropicales, le taro, la grande igname et le manioc.
  • Jordan Vacheron. 2015. Sélection des rhizobactéries phytostimulatrices par la plante : impact sur la distribution des propriétés phytobénéfiques chez les Pseudomonas fluorescents.


Retour Equipe

Dans la même rubrique :