Langues du site :

Partenaires

CNRS
UCBL
INRA
ENVL
FR41
IDEX




Rechercher

Sur ce site


Accueil > Emplois / Stages > Position Maître de Conférence

Position Maître de Conférence

Emergence de l’antibioresistance et interactions bacteries-hotes dans l’environnement

ENSEIGNEMENT :
Le(la) MCU participera aux enseignements du Master Microbiologie, en particulier de l’UE « Microbiologie des Milieux Naturels et Anthropisés » et s’impliquera fortement dans la création d’une UE dédiée à la « microbiologie médicale et pharmaceutique » de 1ère année de Master. Dans la continuité du parcours M1-M2, le(la) MCU créera des enseignements au sein du parcours MAABE (Microbiologie Appliquée à l’Agroalimentaire, le Biomédical et l’Environnement) du Master Microbiologie (UE « Microbiologie appliquée au secteur biomédical, pharmaceutique et vétérinaire ») portant sur les relations pathogènes – Homme, leurs rôles dans l’adaptation aux contraintes environnementales et anthropiques. Il/elle s’investira dans l’ouverture à l’alternance de ce parcours dont l’objectif actuel est tourné vers une insertion professionnelle en secteur privé. Il/elle dispensera des enseignements de microbiologie dans l’UE « Qualité et Gestion des Risques » de la Licence Pro Microbiologie Industrielle et Biotechnologie et dans l’UE « Microbiologie 1 » de la L2 Sciences de la Vie.

Contacts enseignement :
WISNIEWSKI-DYE Florence, PR, florence.wisniewski univ-lyon1.fr, Tel 04 72 44 58 89
FAVRE-BONTE Sabine, MCU, sabine.favre-bonte univ-lyon1.fr, Tel 04 72 43 14 95

RECHERCHE  :
L’équipe d’accueil s’intéresse à l’écologie de la santé en lien avec un enjeu sociétal majeur, l’antibiorésistance (ATBR). Elle souhaite renforcer ses recherches sur le rôle environnemental des mécanismes d’efflux, mécanismes de résistance généralistes contribuant à l’émergence du phénotype MultiDrug Resistant chez les espèces pathogènes à l’hôpital. Le(la) MCU développera ses activités à l’interface de l’écologie microbienne et de la chimie des substances naturelles afin d’évaluer la dynamique de l’ATBR médiée par l’efflux (sélection phénotypique et génétique) dans l’environnement en intégrant les contraintes liées aux interactions avec des organismes eucaryotes, i.e. composés chimiques issus du métabolisme d’organismes eucaryotes (plantes, macrofaune), et celles liées à l’anthropisation des milieux. Les compétences souhaitées relèvent de l’écologie microbienne, de la génétique bactérienne, et de la chimie des substances naturelles.

Contact recherche :
NAZARET Sylvie, DR CNRS, sylvie.nazaret univ-lyon1.fr, Tel 04 72 43 13 23

Post-scriptum :

poste_mcu_2020_4559Poste MCU 2020_4559.pdf